Livre paru aux Editions Grancher
La méthode Slender ® co auteurs
Dr Alain Butnaru, Dr Isabelle Meurgey

Docteur Alain Butnaru
6 place de la République Dominicaine
75017 Paris
Tél : 01 42 27 13 93

Un défaut de l’âmene peut se corriger sur un visage,
mais un défaut du visage, si on le corrige, peut corriger une âme.
Jean Cocteau

Depuis le début de ma carrière (28 ans), j'ai vu apparaître de nombreuse fois de nouveaux produits “miracles”, semi-définitifs voire même définitifs avec des promesses de résultats très sûrs !
Dans les premiers temps, aucuns problèmes mais quelques années après....les catastrophes apparaissaient (granulomes, déformations) !

C’est pourquoi, par prudence et par expérience, je privilégie désormais les implants temporaires biodégradables, à base d’acide hyaluronique, car même si le résultat dans le temps est limité, ils ne présentent aucun risque.

Celui que j'utilise le plus est l’acide hyaluronique, découvert par Meyer et Palmer en 1934. C’est une molécule de haut poids moléculaire capable de retenir une quantité d’eau supérieure à mille fois son poids.

Cet extraordinaire agent hydratant est très abondant dans notre organisme : c’est un composant majeur de la matrice extra-cellulaire dont la peau est le principal réservoir, mais on le trouve aussi dans les articulations et à concentration plus faible dans le sang et le liquide synovial.
Avec l’âge, la qualité et la quantité d’acide hyaluronique présent dans la peau, diminuent.
La peau se déshydrate, les tissus s’affaissent et les premières rides apparaissent.
Retrouver une peau souple, ferme et tonique devient possible grâce à un apport d’acide hyaluronique qui reconstitue la peau de l’intérieur.

Les promesses de la technique
Les avancées technologiques des laboratoires élaborant l’acide hyaluronique mettent aujourd’hui à notre disposition une gamme très étendue.
Aussi j'utilise des produits adaptés selon le résultat que je souhaite obtenir :

- un acide hyaluronique très souple
Injecté très superficiellement, il permet de faire disparaître les ridules superficielles sur tout le visage, en particulier celles de la lèvre supérieure, du sillon naso-génien, des joues et des inter-sourcilliers.

- un acide hyaluronique plus dense
Injecté dans le derme moyen, il permet de combler la profondeur des sillons naso-géniens, les commissures des lèvres. Il est également utilisé pour faire disparaître les cernes et redessiner le contour de la bouche.

- un acide hyaluronique volumateur
Injecté plus profondément, il est idéal pour combler les sillons profonds, créer des pommettes et remodeler l’ovale du visage.

- un acide hyaluronique densifiant
Enfin un nouvel acide hyaluronique a été développé pour être injecté dans la muqueuse des lèvres afin de redonner du volume à des lèvres sans galbe.

Le nombre de séances
Après le traitement initial, une retouche tous les six à seize mois, selon les zones et les individus, suffit à entretenir les résultats.

Est-ce que ça fait mal ?
L’injection d’acide hyaluronique est quasiment indolore. Elle est réalisée, selon les zones, avec juste une application de crème anesthésiante ou pour certaines zones plus sensibles (lèvres...) avec une anesthésie locale.

Les suites
Quelle que soit la zone traitée, l’effet du produit est instantané et spectaculaire.
Une fois totalement dégradé, le produit ne laisse aucune trace dans l’organisme.