Livre paru aux Editions Grancher
La méthode Slender ® co auteurs
Dr Alain Butnaru, Dr Isabelle Meurgey

Docteur Alain Butnaru
6 place de la République Dominicaine
75017 Paris
Tél : 01 42 27 13 93

Les peaux sensibles réagissent aux agressions extérieures par une hyperréactivité des petits vaisseaux cutanés qui peut se traduire par des rougeurs.

Avec le temps ces petits vaisseaux dilatés perdent de leur élasticité et la couperose, dilatation permanente des petits vaisseaux superficiels sur le visage, s’installe, donnant un ensemble de lacis rouges sur le menton, les ailes du nez, le front et les joues, la rougeur devient permanente.

Facteurs favorisants l’apparition de la couperose
- La consommation d’épices,
- L’alcool,
- Le tabac,
- Les variations brutales de température qui déclenchent des “flushes”,
- Les UV,
- Le stress,
- La grossesse,
Les personnes à la peau fragile et aux yeux clairs seront plus fréquemment exposées à ce phénomène.

Les différents stades
Suivant l’importance et le diamètre des vaisseaux, on distingue :

L’érythrose, simple rougeur du visage, sans que les vaisseaux soient bien visibles. Elle s'associe souvent à des bouffées de chaleur (phénomène de flushs).

L’érythrocouperose, une situation intermédiaire associant fond rouge et gros vaisseaux.

La couperose, stade ultime, avec la présence de vaisseaux plus importants, bien dilatés, visibles à l'œil nu. a

Le Traitement
Le but du traitement est de provoquer une destruction ciblée des vaisseaux sanguins augmentés en taille et en nombre, grâce à un Laser Vasculaire Spécifique : le KTP qui permet un traitement optimal et rapide de la couperose du visage, du décolleté et d’autres régions du corps.

Cette technique s’applique aussi au traitement des points rubis, des angiomes stellaires.

Les impacts du laser sont désagréables, mais l’application préalable d’un anesthésique local et l’utilisation d’air froid pulsé rend le traitement parfaitement supportable.

Nombre de séances
Ce traitement peut nécessiter plusieurs passages avec un intervalle de 4 à 5 semaines, il n’est pas possible au début du traitement de prévoir le nombre total de passages nécessaires mais en général 2 à 3 séances suffisent et les résultats sont déjà probant dès la première séance.

Les avantages de la technique
C’est un traitement rapide et ambulatoire. On note même une amélioration de la qualité de la peau après traitement.

Les suites
Il est possible de voir apparaître un purpura (trace noire transitoire) disparaissant en 1 à 2 semaines. Il peut être masqué par l’application d’un maquillage approprié.
Plus rarement, croutelles, croûtes, s’éliminant en quelques jours, occasionnellement des phlyctènes (bulles) qui disparaîtront spontanément.

Précautions
Il est indispensable de ne pas être bronzé lorsque l’on effectue un traitement au laser vasculaire.

Une crème de régénération cellulaire, apaisante et cicatrisante, est appliquée juste après la séance puis pendant 4 à 5 jours.

Une protection solaire à indice élevé (50+) est indispensable jusqu’à complète résolution des suites immédiates (rougeur et œdème).

Un camouflage peut être appliqué immédiatement après la séance.